VOICI LA PREUVE QUE POUR LES MUTINATIONALES ET LES GOUVERNEMENTS OCCIDENTAUX, l’ANNEXION DU KIVU AU RWANDA EST UN FAIT ACCOMPLI !

re posted from                          APARECO-RDC.COM

http://apareco-rdc.com/index.php/a-la-une/actualites/2880-urgent-voici-la-preuve-que-pour-les-mutinationales-et-les-gouvernements-occidentaux-l-annexion-du-kivu-au-rwanda-est-un-fait-accompli.html

VOICI LA PREUVE QUE POUR LES MUTINATIONALES ET LES GOUVERNEMENTS OCCIDENTAUX, l’ANNEXION DU KIVU AU RWANDA EST UN FAIT ACCOMPLI !

images-logo_images-visuel_voici_la_preuve_que_pour_la_communaut_internationale_lannexion_du_kivu_est_un_fait_accompli-872x584

«Pour le Département d’Etat américain, le Kivu fait parti du Rwanda», disait naguère l’ancien sous-secrétaire d’Etat américain Herman Cohen. Et quand nous crions aux Congolais pour les alerter contre ce processus déjà très avancé de l’occupation de la République Démocratique du Congo et pour les inviter à résister contre les occupants, certains politiciens congolais nous vilipendent et qualifient notre combat de «simple sémantique». Ils préfèrent, eux, distraire le peuple congolais dans des querelles byzantines au sujet  du «dialogue», de la «transition» ou des «élections démocratiques» pour garantir leur accès à la mangeoire nationale tenue et gérée par …les occupants!

J’invite toute élite congolaise qui a encore un minimum de fibre patriotique à lire attentivement cet article en anglais, mais dont nous avons produit une traduction libre jointe ci-dessous,  sur la première usine de séparation du coltan qui va être construite et inaugurée par la société canadienne AB Minerals Corporations au Rwanda aux environs de juillet 2017 ! J’ai lu et relu cet article avec des larmes de colère : pourquoi cette usine n’a pas été construite à Bukavu ni à Goma en RDC, là où les mêmes sociétés canadiennes et américaines extraient notre Coltan? Les réponses sont données clairement, je dirais cyniquement par l’auteur du projet, monsieur Franck  Balestra, le CEO (PDG) de AB Minerals Corporations.

C’est pourquoi j’invite ceux des Congolais qui ont le souci de leur pays et qui voudront se donner la peine d’analyser cet article, de méditer sur certains propos révélateurs de Franck Balestra, qui interpellent notre conscience de Congolais :

$1·        Pourquoi dans son interview, monsieur Franck Balestra, CEO de AB Minerals Corporations, l’auteur du projet, dit que cette usine sera construite au Rwanda, « là où les minéraux sont produits », alors que tout le monde sait que les minéraux dont il parle sont produits dans le Kivu en RDC et non au Rwanda ? Réponse : parce que pour lui et son gouvernement, le Kivu est déjà considéré comme le territoire rwandais !

$1·        Comment peut-on affirmer péremptoirement que « le Rwanda est actuellement premier exportateur de Coltan, fournissant 50% de tantale à l’échelle mondiale », alors que les puissants satellites américains savent que le sous-sol rwandais n’a pas de réserve exploitable  de Coltan à l’échelle mondiale, mais que toute la quantité de Coltan dont ils parlent est produite dans le Kivu en RDC ? Réponse : parce qu’on considère déjà en Occident que le Kivu fait dorénavant partie intégrante du Rwanda !

$1·        Monsieur Franck Balestra dit : « Plusieurs industries artisanales et les petites compagnies et coopératives minières, qui représentent près de 80% des mineurs dans tout le pays, seront capables, pour la première fois, de vendre directement leurs minerais à une fonderie locale au lieu d’agents » !  Question : comment les artisanaux congolais du Kivu pourront-ils « vendre directement leurs minerais à une fonderie locale», mais qui est située au Rwanda ? Réponse : parce que les kivutiens sont déjà considérés comme des citoyens rwandais habitant le territoire «  rwandais » du Kivu !

$1·        Enfin, le patron de AB Minerals Corporations affirme sans sourciller que «le gouvernement rwandais, du conseil de développement rwandais au Ministre des mines sont très solidaires du projet » ! Question : comment expliquer qu’à aucun moment, il n’est fait mention, ni de près ni de loin,  du gouvernement de la RDC pour l’exploitation, le traitement et la vente de minerais du Kivu ? Réponse : parce que le Kivu est considéré déjà comme territoire rwandais sous contrôle du gouvernement rwandais !

Avant de laisser chacun lire cet article de la honte pour se faire un jugement personnel, je voudrais poser une question à la classe politique  congolaise. Qu’est-ce qui est important et urgent aujourd’hui à vos yeux : est-ce nos terres et nos richesses du sol et du sol qu’on nous arrache sous nos yeux, ou le débat creux de la «démocratie» pour le mirage d’une illusion du pouvoir?

Paris, 26 Août 2016

Honoré Ngbanda-Nzambo Ko Atumba

Président national de l’APARECO

L’OEIL DU PATRIOTE