PATRIOTISM FOR NKURUNZIZA AND BURUNDI

RE POSTED FROM                            IKAZE IWACU

BURUNDI: « JE SUIS LE GÉNÉRAL ADOLPHE NSHIMIRIMANA ».

13 août 2015

Amakuru

Que tout humain qui n’est pas un terroriste condamne cet acte terroriste, l’assassinat du général Adolphe Nshimirimana à ce mot « JE SUIS LE GÉNÉRAL ADOLPHE Nshimirimana» partout dans vos réseaux sociaux.

11242688_411212989090045_1330805722521191610_nA vous les impérialistes :

Si vous pensez que la vie des agents du système impérialiste implantés au Burundi est très importante que la vie des officiers militaires, inspecteurs, civils et citoyens Tutsi, Hutu et Twa, bref la vie de citoyen burundais, vous vous trompez et les peuples burundais dans son ensemble vous a démontré dans les élections de cette année qu’ils veulent l’indépendance totale, la démocratie libre et non votre ingérence et votre escroquerie politique.

Au lieu de condamner l’acte de terrorisme, l’assassinat d’un haut cadre militaire, un général, un héro de la libération démocratique, vous nous parlez d’un agent double journaliste malformé qui insulte la police et qui ne respecte pas les ordres donnés par un officier de la sécurité, la police nationale. Monsieur le commissaire européen Alexandre Polack, il est temps que l’UE revienne à la raison, qu’elle coopère et dialogue avec les pouvoirs africains et non avec les rebelles et terroristes.

Rappelez-vous la visite du Commissaire européen Louis Michel qui a visité avec fierté le général génocidaire Nkunda du Nord-Kivu de la RDC avant son retour dans son pays natal le Rwanda, « Shame on the European Commissioner Louis Michel qui suce le sucre africain dans le sang africain». Monsieur le commissaire, vous êtes utilisé aujourd’hui par ce système capitaliste sauvage impérialiste aveugle qui va bientôt te jeter comme un chiffon usé d’ici quelques années d’exploitation et ta conscience ne te pardonnera jamais de tes actions et tes déclarations jusqu’à la fin de tes jours.

Pourquoi ne pas être un bon exemple comme la commissaire européenne Maria Bonino. TEMOIGNAGE DE MARIA BONINO, SUR LA SITUATION AU BURUNDI.
http://ikazeiwacu.fr/2015/07/09/burundi-temoignage-de-maria-bonino-sur-la-situation-au-burundi/

Le peuple Murundi sait maintenant que ce que vous dites c’est le contraire de ce que vous faites et ce que vous pensez. Vous voulez faire au Burundi ce que vous avez fait au Rwanda mais le peuple burundais ne tombera jamais dans vos pièges, voici un extrait de vos réalisations au Rwanda :

  • Les impérialistes ont organisé, commandité et mis en action les génocides rwandais, c’est-à-dire, d’abord le génocide d’exterminer le peuple Hutu rwandais, le génocide d’exterminer le peuple Tutsi rwandais (1994-1994), afin le génocide d’exterminer le peuple Hutu rwandais (1994-2015) qui est toujours en cours afin d’instaurer les ougandais au pouvoir rwandais. « C’est pourquoi l’ONU a identifié ce génocide comme Tutsi et Hutu modéré Rwandais depuis1990 à nos jours»
  • Vous avez instauré au Rwanda un gouvernement des officiers Ougandais « des Tutsi-Hima Ougandais » au nom de rwandais afin qu’il continue à génocider les Hutus et Tutsis rwandais et le peuple noir Bantou d’Afrique central dans son ensemble.
  • La RDC, son peuple a été génocidé par vos agents rwandais, ougandais et burundais-Tutsi-Hima de Pierre Buyoya afin d’instaurer un autre gouvernement qui travaille à vos intérêts (des impérialistes que vous êtes UE et USA)
  • Après les élections, les peuples burundais veulent avoir leur gouvernement élu et les impérialistes cherchent des négociations pour insérer dans le gouvernement leurs agents secrets. En Europe, en Amérique, en Asie et en Australie le parti politique gagnant forme le gouvernement seul afin de réaliser le programme élu par le peuple. Pourquoi cherchez-vous à nous (peuples africains) imposer les gouvernements fantômes qui ne réalisent jamais les programmes élus par le peuple à cause des opposants (agents impérialistes) insérés de force par l’occident dans les gouvernements démocratiquement africains élus.
  • Vous avez créé ISS, Boko Haram, les islamismes au Mali afin d’avoir des contrats de combattre, des contrats de ventes d’armes…..Les occidentaux tous vous devrez d’abord condamner avec fermeté l’acte de terrorisme, l’assassinat du général Adolphe Nshimirimana, car c’est contre les valeurs occidentales démocratiques enseignées à vos écoles. Néanmoins, je ne suis pas surpris car les président Burundais et Rwandais respectivement SE Cyprien Ntanyamira et SE Juvénal Havyarimana ont été tués dans un acte terroriste par vos agents, général Paul Kagame et ses hommes, et cet acte n’a pas été condamné par l’UE et les EU non plus l’ONU n’a jamais initié l’enquête internationale. Ici condamner c’est prendre des actes pour rendre justice aux victimes.

A vous les pays d’Afrique Central et de l’Est

  • Après le Burundi ce sera le tour de la Tanzanie, le Kenya, la Zimbabwe, l’Afrique du Sud, la Zambie, l’Angola, le Congo, le Cameroun. Car, aujourd’hui, une partie de la RDC, l’Ouganda et le Rwanda sont déjà pris et ils travaillent pour les impérialistes occidentaux.
  • Aujourd’hui, c’est le tour du Burundi, les impérialistes occidentaux et noirs ont donné des fonds, des armes et des hommes pour former ces terroristes qui terrorisent le Burundi et son peuple afin de les affaiblir avant l’attaque qui viendra du Rwanda et de la RCD d’ici le 26 août 2015.
  • Préparez-vous, soyez prêts et armés mais la bonne guerre c’est la guerre préventive et sur le territoire autre que le votre. Donc préparez-vous à aider le Burundi en armes, en renseignement et en homme pour se débarrasser de ces agents impérialistes noirs, Tutsi et quelques traitres Hutu ou frondeurs aveugles.

A vous les autorités de Bujumbura :

  • Vous devriez fermer la frontière du Burundi afin de :
  • Le peuple demande que la RN1 soit baptisée BOULEVARD ou ROUTE Général Nshimirimana Adolphe et le Rond-point de la gare du Nord à Kamenge soit baptisé RONT-POINT de HÉROS lors de votre discours d’investiture.
  • Débarrasser le Burundi de tous les terroristes burundais formés à l’étranger, les mercenaires rwandais, somaliens, ougandais, congolais et autres
  • Commander en Chine un véhicule de détecteur des armes à distance de 0 à 1000 m et les détecteurs portables
  • Instaurer un système d’écoute téléphonique et surveiller les emails et les réseaux sociaux comme font au Rwanda, USA et EU, à défaut, couper l’internet et fermer les réseaux sociaux pour quelques jour ou mois afin d’atteindre votre objectif, la paix à tous les burundais.
  • Instaurer un couvre-feu de 18h à 5 pendant au moins 12 mois.
  • Attention ! attention renforcer la sécurité des prisons où sont les putschistes, les manifestants et les assassins car le plan d’attaque pour libérer de force ces criminels est en phase finale. Sinon les déplacer dans une autre prison connue et hautement sécurisée. 
  • Déporter toutes les prostitués Rwandais et ougandaise chez-elles.
  • Juste après l’assermentation instaurer un état de guerre pendant 90 jours pour arrêter tous ces terroristes et arrêter les infiltrés dans l’armée et la police afin de les envoyer dans des prisons-écoles pour les enseigner des cours de civismes, moral et discipline militaire. Les prisonniers ou leurs téléphones cellulaires peuvent vous donner les noms des traites ou des militaires Hutus et Tutsi qui sont là pour servir l’ennemi. « N’oubliez pas que dans la guerre c’est dans la guerre » utilisez les moyens légaux, un peu de dollars comme Kagame et promesse de grade aux jeunes militaires, ils vont dénoncer leurs complices burundais et leurs complices étrangers, n’oubliez, surtout, pas que le long et court bras étranger est dans cette guerre, c’est du déjà vu.
  • Encore une fois le peuple burundais vous demande de discuter et non de négocier et à 2 conditions : après la formation de gouvernement issu des élections 2015, qui devrait être formé le plus vite possible et qui devrait chercher à identifier le groupe ou personne mandataire de l’assassinat de Général Adolphe Nshimirimana car on veut savoir ce diable. Ignorez le Conseil fantôme dirigé par Nyangoma et ses vieux politiciens qui ont échoué et trahit SE Melchior Ndadaye en déchirant son parti politique le FRODEBU et qui collaborent aujourd’hui avec ses assassins et assassins de la démocratie.
  • Le gouvernement burundais, vous êtes dans la légitimité de faire des attaques préventifs et arrestations préventives à l’Américaine au nom de la lutte contre le terrorisme. Soit vous les faites maintenant et vous assurez la paix et gagnez la confiance du peuple ou le contraire vous allez se faire abattre comme des mouches, car ils sont nés pour tuer, ils ont tués nos grands-parents, nos parents, frères et sœurs sans s’inquiéter de la justice. Ils brulent les jeunes Hutu burundais et assassinent les Généraux, militaires, civils qui refusent la corruption et qui rejettent leur plan de vendre le Burundi aux impérialistes.
  • Attention!! l’Ambassadeur actuel rwandais, installé à Bujumbura, est un haut gradé du FPR, qui a été dépêché au Burundi, après avoir désorganisé et réussi l’infiltration et des assassinats ciblés des hauts gradés et politiciens en RDC par des services secrets rwandais. N’oubliez pas que c’était le même Ambassadeur qui était toujours présent dans les réunions d’insurrection tout au début des manifestants dans les quartiers chauds anti-démocratie et contre le Président élu, SE Pierre Nkurunziza. Sa nomination au Burundi n’a été qu’une expertise de desseins malsains à venir instaurer au Burundi. Par conséquent, le gouvernement burundais doit demander aux Rwandais tous de 1959 et ceux qui ont volé la nationalité burundaise et leur Ambassadeur de rentrer à Kigali dans moins de 48 heurs.
  • Question : pourquoi Bujumbura est devenu le lieu où beaucoup de Rwandais se dirige officiellement pour faire la fête, en réalité, c`est pour informer et former les insurges, des terroristes…bref qu`ils restent chez eux pour un an au moins.
  • Suspendre des relations diplomatiques avec ce pays au moins une année. Et rapatrier l’ambassadeur Burundais et nos étudiants burundais de Rwanda. Donc fermez complètement la frontière avec ce pays.
  • Fermer toutes les églises dont les pasteurs sont Rwandais et Banyamurenge, car ils ne sont pas de vrais pasteurs, mais de centres de déguisements d’infiltrations des services de renseignements secrets rwandais au Burundi et Ougandais. Ne soyez pas comme les Européens qui se laissent espionner par les Américains au nom de l’OTAN.
  • Armez-vous au maximum que vous le pouvez maintenant car demain ça sera trop tard car les impérialistes et leurs complices planifient de créer chaos, tueries, assassinats ciblés, embargo, guerre ouverte, victoire et instaurer un gouvernent pour leur permettre l’exploitation de Nickels.
  • Demandez au chef de l’opposition officielle, honorable Rwasa Agathon de condamner officiellement et fermement cet acte terroriste et de demander à ses fidèles de se désolidariser officiellement avec ces terroristes et surtout les dénoncer aux services de la sécurité.
  • Surveillez en distance et inspectez au besoin les véhicules de prêtres catholiques et les pasteurs protestants et surtout recrutez des prêtes et posteurs nationalistes afin de vous informer de toutes les activités avec les impérialistes et les groupes terroristes. Les prêtres, pasteurs et groupes de chorale des églises adventistes et protestants qui viennent de tous les pays voisins doivent être interdits pour 6 mois. Ces hommes et femmes supposés de Dieu ont été infiltrés par les hommes et femmes de diable et aujourd’hui ils travaillent pour les impérialistes et le Diable.
  • Fermez temporaires ces nouvelles églises moins de 10 ans et suspendre leurs licences pour un an.
  • Libérez sans conditions les fidèles civils du chef d’opposition officielle après ses déclarations fermes contre ce terrorisme nouveau au Burundi qui porte la marque « du déjà vu » du Rwanda dans les années 1990 à 1994 et en Est de la RCD avec l’assassinat du Colonel Mamadou Dala. Voilà comment ici chez-nous en occident les actes terroristes sont détectés, on observe la signature de tel groupe….à vous la job.

A vous les frondeurs :

  • Vous allez périr tous comme les frondeurs rwandais Hutus de 1990
  • Mais si vous êtes vraiment des politiciens, préparez-vous pour les élections 2020 avec un candidat unique à la présidence et vous allez gagner les élections présidentielles. Sinon nous vous voyons s’éloigner de la gestion du Burundi.
  • Suivez le chemin d’Honorable Rwasa Agathon, au contraire vous allez tout perdre, vos maisons, vos véhicules et autres, car ce sont des richesses mal acquises.

Le voici, je suis avec vous donc « JE SUIS LE GÉNÉRAL ADOLPHE NSHIMIRIMANA». Il a combattu et écrasé les ennemis comme un héro et il vient de mourir comme un héro.

« JE SUIS LE GÉNÉRAL ADOLPHE NSHIMIRIMANA»

CIPOBU
Royaume-Uni