KAGAME PLOTTING MORE EVIL FOR RWANDAN HUTUS

RE POSTED FROM                           IKAZE IWACU

RDC: JOSEPH KABILA ORDONNE SON ARMEE A EXTERMINER LES REFUGIES HUTU RWANDAIS.

8 septembre 2015

Umutekano

Le 25 Mai 2015, notre journaliste avait tiré la sonnette d’alarme sur l’extérmination des réfugiés hutu rwandais en RDC, dans son article intitulé « GEN BRUNO MANDEVU BOMBARDE LE CAMP DE KANYABAYONGA ABRITANT LES EX-COMBATTANTS FDLR ».

Général Bruno Mandevu accusé de viol et genocide par l' ONU

Dans son article, le journaliste rapportait que l’armée de la RDC avait lancé une attaque meurtrière sur le camp des réfugiés hutu rwandais à Kanyabayonga.

Les soldats sous le commandement du général Bruno Mandevu avaient attaqué à l’arme lourde ce camp abritant les femmes et les enfants et les ex-combattants FDLR sans armes. Le bilan de cette attaque était très lourd, on parlait de 100 personnes portées disparues et de 50 morts dont 20 enfants et 30 femmes qui ont perdu leur vie sur le champ sous ces bombes du Général criminel Bruno Mandevu.

Mais ce n’était suffisant, le haut commandement des FARDC a décidé de poursuivre ces attaques pour massacrer sytématiquement les réfugiés hutu rwandais se trouvant dans les forêts à l’est de la RDC. Selon les informations provenant d’une source crédible au sein des FARDC, Joseph Kabila a récemment ordonné aux FARDC de faire le tout possible pour effacer sur la carte congolaise tout réfugié hutu rwandais.

Joseph Kabila a insisté que les FARDC commencent immédiatement les opérations de bombarder tous les camps, surtout au Nord-Kivu et si besoin créer des groupes armés locaux pour aider dans cette chasse aux hutus rwandais. Selon cette source au sein des FARDC, Joseph Kabila est aussi entrain de mener des négotiations clandéstines avec l’armée rwandaise pour q’elle revienne clandéstinement au Nord-Kivu comme c’était de 2009 à 2011, lorsque les forces spéciales de l’armée rwandaise opéraient en RDC en portant les uniformes des FARDC. (voir la vidéo en bas).

Cette source nous révèle aussi que la semaine passée plusieurs soldats de l’armée rwandaise (presque 2 bataillons) ont débarqué au province de l’équateur, précisement à Lisala sous l’invitation de Joseph Kabila. « Le rôle que vont jouer ces soldats rwandais reste jusqu´ à nos jours inconnu, même au sein de l’état major des FARDC, personne ne sait pourquoi ils sont là », conclut notre source.

Revenant au Nord-Kivu, les informations qui nous parviennent de cette province ravagée par des guerres infinies, nous parlent des bombardements à l’arme lourde ce matin d’un camp des réfugiés hutu rwandais se trouvant dans une localité appelé BIRONGA, non loin d’un autre camp situé à Hura, lequel a été bombardé et incendié par les FARDC le mois passé.

Voici comment les FARDC ont incendié le camp des réfugiés hutu à Kananira le mois passé.

L’objectif principal de ces bombardement comme cité ci-haut est d’extérminer les réfugiés hutu rwandais pour qu’il ne reste aucun temoin au moment où la justice internationale, un jour ouvrira les archives sur les massacres commis par l’armée rwandaise en RDC. Ici on peut citer à titre d’exemple le « Mapping report », qui est déjà caché quelque part au siège des nations unies à New York.

Mais Joseph Kabila se trompe fort, Russ Feingold, l’ancien envoyé spécial des USA dans la région des grands lacs africains a essayé le même boulot, mais il a abandonné sans atteindre son objectif, Martin Kobler, le chef de la MONUSCO n’a jamais dormi; il a utilisé toutes les méthodes possible à sa possesssion, même celles des Nazis, mais il a échoué; par contre son contract avec les nations unies n’a pas été renouvelé. ET JOSEPH KABILA? IL DISPARAITRA AVANT QU’IL PUISSE EXTERMINER DES REFUGIES HUTU RWANDAIS!!!

 

Sylvestre Mukunzi

Ikazeiwacu.fr