1er Train Transcontinental pour l’Afrique ?

re posted from                    L`Afrique Avec Les Yeux Du Futur

201501_sebp_entete-1

http://www.sebastienperimony.fr/1er-train-transcontinental-pour-lafrique/

1er train transcontinental pour l’Afrique ?

trans-kalahari-railway

Le Botswana, le Mozambique et le Zimbabwe signent un protocole d’accord pour la création d’un chemin de fer soutenu par la Chine.

Lors d’une réunion le 9 septembre à Bulawayo au Zimbabwe, les ministres du Mozambique, du Botswana et du Zimbabwe ont signé un protocole d’entente engageant les trois Etats à la création d’un chemin de fer de 600 millions de dollars dans les trois pays. Le projet sera soutenu par la Chine. Projet connu sous le nom de Chemin de fer Port en eaux profonde de Techobanine, la ligne de chemin de fer de 2000 kilomètres reliera les pays enclavés que sont le Zimbabwe et le Botswana avec le port Techobanine, près de Maputo au Mozambique. Le nouveau port permettra d’élargir massivement le transport de marchandises. Le port devrait être construit et financé par la Chine au prix de

7 milliards de dollars et devenir un centre industriel et logistique de premier plan pour la région. Les Chinois devraient également être impliqués dans le développement et le financement du chemin de fer qui transportera le charbon et l’uranium du Botswana vers le marché asiatique, en particulier pour la Chine et l’Inde. L’accord a été signé par Joram Gumbo, ministre des Transports et du développement des infrastructures du Zimbabwé,Carlos Alberto Mesquita, ministre des Transports et des communications du Mozambique, et Kitso Mokaila, ministre botswanais des Minéraux, de l’énergie et des ressources en eau. Le ministre Mokaila a indiqué que le projet aiderait le Botswana à développer les ressources de charbon inexploitées du pays et les réserves d’uranium récemment découvertes. Chacun des trois pays contribueront à hauteur de 200 millions de dollars. La prochaine étape sera la rédaction d’une étude de faisabilité détaillée. La construction du chemin de fer sera aux normes d’écartement de rails européennes, et sera la première étape dans le remplacement des voies de chamin de fer obsolètes qui avait été construites par les anciennes puissances coloniales, la Grande-Bretagne et le Portugal. Le Botswana a également établi un partenariat avec la Namibie pour la construction d’un chemin de fer vers Walvis Bay en Namibie. Ce chemin de fer est connu sous le nom Trans-Kalahari (1) et sera vraisemblablement orienté vers le marché européen. Comme il n’y a pas eu de croissance économique en Europe et dans la zone transatlantique, ce projet n’a pas été en mesure de recevoir pour l’instant les financements nécessaires. Si les deux chemins de fer étaient construit et que la liaison entre Gaborone et Francistown également rénovée et incluse dans ce projet,  cela constituerait la première voie ferrée trans-continentale de l’Afrique.

(1) Le chemin de fer Trans-Kalahari (TKR) : les gouvernements du Botswana et de la Namibie ont signé un accord pour la construction du chemin de fer Trans-Kalahari (TKR), une ligne de transports lourds longue de 1.500 km reliant les bassins du Botswana avec la ligne déjà existante à Gobabis en Namibie. En plus de la nouvelle ligne du Botswana, le projet TKR impliquera la réhabilitation complète de la ligne TransNamib de Gobabis, via la capitale Windhoek, pour servir le nouveau port de Walvis Bay. Les coûts de construction pour le TKR sont estimés à 9,2 milliards de dollars. Le projet ferroviaire comprendrait un terminal de marchandises au port de Walvis Bay. Le terminal de charbon serait configuré pour traiter environ 65 millions de tonnes de charbon par an. Le chemin de fer permettra également d’élargir la capacité de fret sur les corridors de transport très encombrés au sein de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC). Il est également prévu de fournir un meilleur accès aux marchés mondiaux pour d’autres pays enclavés de la région comme le Malawi, la Zambie et le Zimbabwe.

Trans-Kalahari Railway